L’UTICA REFUSE TOUT AJOUT DE NOUVEAUX ARTICLES FISCAUX DANS LA LOI DE FINANCES 2018 (WIDED BOUCHAMAOUI)

316

A l’occasion du 16éme congrès de l’UTICA de Kairouan, Wided Bouchamaoui a réaffirmé le refus catégorique de la centrale patronale concernant l’ajout de nouveaux articles, dans loi de finances 2018. Ces articles devraient prévoir de nouvelles impositions pour les entreprises.

La présidente de l’UTICA a insisté sur la nécessité d’instaurer un climat social sain et de solutionner rapidement, les problèmes économiques, ce qui nécessite le lancement de réformes sur la base du consensus et du partage. En ce sens, au lieu de rajouter des articles dans le domaine fiscal, le gouvernement devrait renforcer l’action contre le commerce parallèle et la contrebande, a affirmé Wide Bouchamoui.

Par ailleurs, les participants à ce congrès de l’UTICA ont souligné les problèmes relatifs à la baisse du rendement de plusieurs secteurs, et notamment de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Des problèmes que la pression fiscale, l’absence de la décentralisation et la fragilité de l’infrastructure ne font que renforcer.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Facebook